Historique Visite virtuelle Agenda des festivités Les années passées Notre association

Le clocher de la chapelle

 


 

Ainsi qu’à l’accoutumée, à l’issue de chaque concert, un cocktail, offert, nous rassemble autour des artistes qui y participent très volontiers. Ceci est très sympathique et convivial et tout le monde apprécie ces moments de retrouvailles.

 

 


Puce Notre association organise des concerts de musique classique, mais aussi des messes animées. Afin d'être tenu informé :

De plus en plus de personnes réservent leurs places (elles sont sûres ainsi d’être très bien placées). Il est donc possible de le faire par l’intermédiaire de nos amis de l'Office de tourisme de Carcès (04.94.04.59.76) que nous remercions bien chaleureusement.

Programme 2017

 

 

Le samedi 22 juillet 2017, notre association et la Paroisse de Carcès,
organisent la fête patronale de la Sainte Marguerite.
programme - affiche - article Var-Matin

Au programme :

  • 18h30 : Procession à travers les rues du village avec sérénade devant la Mairie et la Maison de retraite et bravade devant la maison de Solange et Claude Coste
  • 19h00 : Vêpres
  • 19h30 : apéritif offert sur le parvis de l'église
  • 20h00 : repas organisée par le Café de France. L'intégralité de la recette est reversée à la Paroisse Ste Marguerite. La réservation est impérative au Café de France

Repas 17 €

Apporter vos couverts (assiettes, couverts, verre)

Apéritif offert sur le parvis de l'église
dégustation de la cuvée spéciale "Ste Marguerite"
du domaine Foussenq de Carcès


~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le lundi 24 juillet 2017, à 21h , concert dans la chapelle Notre-Dame de Carami
Promenade musicale à travers les siècles (affiche - programme)

entrée 9 € (concert suivi d'un cocktail offert)

Née en Roumanie, dans une famille dans laquelle on pratique la musique et les beaux-arts, la violoniste Liliana-Isabela Apostu commence l’étude du violon à l’âge de 6 ans dans le Lycée des Beaux-Arts de la ville de Iasi, où elle obtient son Baccalauréat de musique et de culture générale. Entrée sur concours national au Conservatoire Supérieur de Cluj, elle étudie avec le violoniste virtuose Stefan Ruha obtenant son Licence d’interprétation et le diplôme de concertiste. En 2001 elle intègre l’orchestre international des jeunes interprètes à Nantes puis à partir de 2002 elle poursuit ses études à l’Université de Nice, obtenant tout en dirigeant une école de musique dans la ville les diplômes de Maîtrise, DEA puis Doctorat ès Arts, avec mention Très honorable à l’unanimité du jury. Titulaire de l’enseignement secondaire en France, elle est qualifiée sur la liste des maîtres de conférences d’universités et se consacre avec un égal bonheur à la recherche, participant à des conférences internationales, qu’à l’interprétation en concertiste. Violon-solo des orchestres de chambres de Menton, puis de Fréjus, elle crée en 2015 le quatuor international Lumières des Arts avec lequel elle réalise des tournées de concerts en France. Depuis 2016 elle commence une collaboration artistique avec la harpiste Cécile Bonhomme, abordant un répertoire aussi riche et varié.

 

La harpiste Cécile Bonhomme a commencé ses études au Conservatoire National de Région de Nice. En 1996, elle a remporté le Premier Prix de harpe à l'unanimité dans la classe de Michelle Vuillaume, les prix de Musique de chambre et de Formation musicale, ainsi que son Baccalauréat littéraire avec mention. Tout en suivant des études de droit et de musicologie à la faculté, elle a continué à se perfectionner auprès d'Elisabeth Fontan-Binoche et est lauréate du Concours International de Harpe et de Musique de Chambre d'Arles.
Sa participation est appréciée dans de nombreux festivals, en France (tournées avec le Conseil Général des Alpes-Maritimes) comme à l'étranger (Suisse, Espagne, Italie, Angleterre, Norvège, Irlande, Namibie pour le Ministère des affaires étrangères), aux côtés de grands solistes tels que Philippe Bernold, Pierre-Henri Xuereb, Elisabeth Vidal ou encore Laurent Korcia. Elle est également invitée à jouer pour de prestigieux évènements comme l’intronisation puis le mariage de SAS le Prince Albert II de Monaco. Elle participe à de nombreux enregistrements notamment l’album « O temps suspends ton vol », en duo avec le violoncelliste Manfred Stilz. Elle a également été sollicitée pour accompagner la chanteuse Lara Fabian dans l’album « Les enfants du top 50 ». Titulaire du Diplôme d'État de Professeur de harpe, elle transmet sa passion au Conservatoire de musique de Cagnes-sur-Mer, ainsi qu’à l’Ecole de musique de Villeneuve- Loubet où elle est directrice pédagogique. Ayant éprouvé le rôle médiateur et bienfaisant de la musique pour les personnes en souffrance, elle a suivi une formation pour être habilitée à donner des cours aux enfants autistes et a créé en 2010 l'Association Harpe Diem (Association loi 1901, reconnue d'intérêt général) qui a pour objectif de défendre le droit fondamental de l’accès à la culture et aux arts pour chacun d’entre nous, valide ou handicapé.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le mardi 8 aout 2017, à 21h , concert dans la chapelle Notre-Dame de Carami
Les heures Mariales (affiche - programme)

entrée 9 € (concert suivi d'un cocktail offert)

Chef de choeur: Alain PUPIER, Maître de conférences des Universités dirige depuis les années 70 et chante en baryton/ténor. Il a insufflé au groupe sa passion pour le grégorien et présente les concerts avec une profondeur teintée d'humour :
Les introductions d' A.Pupier adressées tant aux croyants qu'aux non-croyants ont amené une écoute extraordinaire Ouest France 28/07/05

Mezzo-soprano : YAN ZAWACKI a débuté dans le Choeur du Conservatoire de Toulon, et des choeurs d'opéra, avant de s'engager dans des concerts solistes, accompagnée d'organistes ou d'orchestres (comme celui de Novossibirsk pour le Stabat Mater de Pergolèse)...en France, en Sicile, aux USA, en Pologne. Elle assure le travail vocal de JUBILATE
Un concert grandiose où Yan a su traduire toute la grâce de Vivaldi.. { La Provence 02/05/2005)
Yan Zawacki a donné un aperçu de son immense talent devant un public conquis, parfaitement silencieux pour ne rien perdre de l'intensité de son interprétation. { La Voix de lAin 19/08/05)
La voix de Yan est une perle, l'Abbaye d'Ambronay un écrin sublime {Consul Général de Pologne 15/08/08.)

Jubilate privilégie la pratique du chant grégorien lors de cérémonies (messes, mariages, obsèques) et de la quarantaine de concerts donnés chaque année en diverses régions de France et à l'étranger. Le chant grégorien exige que « LES VOIX SE FONDENT EN UNE SEULE, POUR LOUER DIEU »
Cest un patrimoine mondial, transmis oralement depuis les origines de la Chrétienté, avant d'évoluer au cours des âges, jusqu'au 14° siècle. Après des déformations et un relatif abandon, sa renaissance la fin du 19° doit beaucoup aux moines de SOLESME, mais il est cantonné dans quelques lieux de culte après Vatican II. On entend par ailleurs, des versions qualifiées de plus fidèles, en tout cas plus byzantines.
Au delà de toute querelle d'écoles ou de chapelles, l'Ensemble Vocal JUBILATE est en recherche constante de l'union des voix, exigence monacale et marque réelle de l'esprit du grégorien.
Créé, fin 97, Jubilate a acquis une maturité suffisante pour être sollicité pour des messes officielles et des festivals, y compris aux USA, en Sicile ou en Pologne (on lui demanda en juin 2005 d'animer la messe dominicale grégorienne la Cathédrale Wawel de Cracovie).
Un journaliste du « Dauphiné » écrit, à l'issue d'un concert dans une chapelle du 12°s :
"Cette approche du grégorien impose un retrait vocal aboutissant à ce magnifique paradoxe:/un renoncement de soi sous forme de présence intense… Le public était convié vers cet ailleurs sublime entrouvert par Jubilate qui atteint des sommets où croyants et mélomanes se délectent..." On ne peut qu’adhérer à cette approche du chant sacré .
"Emouvant jusqu'au Choeur: c'est en véritable communion avec Jubilate que le public a passé la soirée dans la Collégiale du MAS D'AGENAIS" Sud-Ouest de juillet 2011
"Dans un silence monacal et en communion totale avec les solistes, le public ne voulait pas perdre une note de ce merveilleux concert.....De longs applaudissements et rappels ont traduit le sentiment de bonheur ressenti par le public durant près de deux heures" Le Progrès 17/8/2011


Puce